SG1 N3, 13ème JOURNÉE : PALAIS SUR VIENNE – BSC (30-36)

L’équipe première garçons de Blagnac se déplaçait ce dimanche à Limoges, pour affronter le Palais sur Vienne, lanterne rouge de ce championnat, avec 12 défaites en autant de rencontres. Le BSC avait à cœur de rester sur la bonne dynamique du moment bien que le match nul du WE dernier concédé à la dernière seconde (17-17 lors du derby contre Balma) laisse encore quelques regrets dans les esprits blagnacais.

Une formation plutôt habituelle entame la partie, dans la mesure où c’est la première confrontation entre les deux équipes qui ne se connaissent pas vraiment. Les caouecs misent sur le jeu rapide pour prendre à la gorge des locaux bien décidés à aller chercher leur première victoire de la saison. Ce début de match est très rythmé à défaut d’être appliqué… les tirs manqués et  les pertes de balles s’enchainent. Le score grimpe rapidement et les deux adversaires se rendent coup pour coup. Les bleus trouvent les filets presque sur chaque attaque mais un manque d’autorité défensive permet aux tireurs limougeauds de répéter leurs gammes (par COLAERT et ROUGIER notamment). Blagnac n’arrive pas à faire la différence et rentre au vestiaire à la pause avec seulement un petit but d’avance (17-18).

Dès la reprise, Blagnac resserre la défense et met en confiance son gardien JM Larronde… La rigueur revient et permet aux bleus de prendre le large à 15 minutes de la fin (26-20). Le dernier quart d’heure est équilibré et le BSC tente de gérer son avance du mieux qu’il peut, sans baisser de rythme. Malgré une défense étagée du Palais sur Vienne dans les dernières minutes, ils ne pourront pas recoller au tableau d’affichage et le match se termine sur le score de 30-36.

Ce résultat  fait un bien fou aux SG1 en grand besoin de points, et marque la fin des phases ALLER sur un bilan décevant (3V, 3N, 7D). Il va falloir confirmer cette « révolte », et allonger la série de 3 matchs sans défaite dès le WE prochain à Oloron où la victoire serait synonyme de sortie de la zone de relégation.

Nous tenons enfin à rendre hommage à Dominique Saura (ami de longue date et assistant d’Eddie Lebreton dans l’encadrement des séniors garçons 1), qui nous a malheureusement quitté cette semaine bien trop précipitamment. Très vite intégré, apprécié de tous, il s’est impliqué dans le groupe depuis le début de la saison, a accompagné l’équipe sur tous les matchs et nous a fait partager sa bonne humeur. Merci !

Commentaires

  1. Danièle BETUING-SAURA dit :

    Au club de Blagnac Handball, et notamment l’équipe première garçons et Eddie Lebreton :
    Je tenais à vous remercier tous pour votre soutien lors du décès de Dominique Saura, mon compagnon.
    Vos messages d’amitié, l’envoi des fleurs et votre présence aux obsèques m’ont réconfortée….
    Je vous en remercie infiniment. Dominique partageait ma vie depuis près de 10 ans, il me manque beaucoup.
    Amicalement,
    Danièle Bétuing-Saura